Pénélopages

Un blog exploratoire en reliure et papier japon

plus

Typographie avec anciennes fontes en bois à la Maison de l'Imprimerie à Thuin

Ce musée vivant de l'imprimerie (région Charleroi) dont je loue l'atelier de papetier est une caverne d'ali baba: des milliers de caractères, de toutes les tailles, de toutes les sources,, provenant des fonds d'imprimerie qui le leur lèguent. A l'heure de photoshop, il me plait particulièrement de me relier aux Anciens par le partage de leurs outils, ceux qu'ils ont touché aussi. Ces fontes ne sont pas toutes hors pair, mais elles sont hors normes aujourd'hui dans le monde digital.

Imaginez que ce musée tient à la passion d'un seul homme, typographe d'imprimerie à la retraite, qui nous offre le partage de sa collection perso: Ghislain Bourdon.

Je vous invite à les soutenir en vous faisant adhérent pour la modique somme de 15€ (car les dernières décisions gouvernementales sont avares!) . Vous pouvez aussi participer à l'atelier en louant l'accès à l'année (mais pas 365 jours d'affilée, restons sages) ... Infos chez Christine au 071.59.59.70 ou maisonimprimerie@gmail.com.

Ils ont de vieux tampons de toutes sortes, dont des sociétés commerciales. Avec leur presse (nom exact?), je gaufre mon papier coton.

Idem avec les blocs de caractère en bois. Le graphiste du musée me reproche de ne pas faire de mise en page lors de la mise sous presse, mais il ne sait pas que ces papiers vont être déchirés en languettes!

Machine appartenant à l'arsenal de Ghislain , qui permet de calibrer les blocs. ?? redemander le nom.

Pour l'impression des caractères, je devrais m'inspirer des bonnes pratiques des imprimeurs et les monter dans un bloc, plutôt que de les presser en free-style.