Pénélopages

Un blog exploratoire en reliure et papier japon

plus

3/7 Quelles colles pour la reliure

C'est toujours difficile pour un débutant de savoir quelle colle utiliser quand, en reliure. "Véro, je suis aux couvertures, c'est quelle colle encore?". Je publierai ici le résumé quand je le trouve. 

Deux colles coexistent sur les étagères des relieurs: une colle plastique et une colle d'amidon.

Pour l'instant, j'utilise en colle plastique de la colle à bois (ma chérie de PVA qui me sert à tout, équivalent de la "colle blanche" ou Planatol utilisée à l'atelier) ou de la colle d'amidon, faite maison à base d'amidon remy.

Je n'ai pas de préoccupation archivale, je ne suis pas relieur et je ne pense pas entrer dans les musées. à l'atelier du Livre, on utilise aussi un mélange des deux.

On choisit selon que l'on veut coller fort ou pouvoir jouer un peu avant que ça ne se solidarise, selon le type de matériau, selon la réversibilité.

1/ durée : la colle plastique accroche vite, on peut pas trop changer d'avis;
amidon: on peut jouer avant de finaliser

2/ matériau à coller: la colle plastique est plus forte -> pour matériaux lourds

3/ durée de conservation: ??

4/ réversibilité: les parties collées à la colle d'amidon peuvent être remouillées et décollées

Pour tout simplifier, on doit parfois mélanger moitié colle plastique moitié colle d'amidon, selon les cas.

J'ai acheté de la colle d'amidon Boesner: moisie en six mois. Bleurks. Je regrette cet achat, je préfère faire ma colle maison désormais.

Colle de farine de riz maison (aussi pour bois et peintures)

La colle d'amidon me semble plus fine que cette colle de farine. J’utiliserai aussi cette colle pour des objets en papier mâché que je couvrirai de cire ou de papier ciré.

Je pourrais l’utiliser comme additif dans toutes mes peintures maison quand on propose du CMC ou méthylcellulose?

En reliure, on n’utilise pas de colle de farine faite maison à de blé mais bien de riz. Pourquoi ?

Parce que, selon Véronique, les champignons européens sont friands de blé, mais n’ont pas encore appris à apprécier le riz. Les relieurs au Japon doivent fonctionner à l’inverse.  

Recette. Pour la colle de farine maison, j’ai fait cuire à feu doux, pendant dix minutes, 3 cuillers à soupe bombées de farine de riz blanc de chez blanc dans ¼  litre d’eau.

  • NB : verser le solide dans le liquide froid puis cuire ; fouetter non stop pour éviter les grumeaux.
  • Quid ajouter HE de girofle pour conserver ? 

Recette colle d'amidon pour reliure:

J’utilise la technique de Véronique de l'Atelier du Livre de préparer ma colle à partir d’amidon de repassage Remy.

Ça se rapproche plus du naturel que la colle à papier peint que conseillent d’autres relieurs, qui est du méthylcellulose  (commentaire de JPP de caseo.fr, c'est  "un éther de cellulose obtenu par réaction avec du chlorure de diméthyle. Ca n’a rien de grave mais ce n’est plus un produit naturel !" -). En céramique, c'est pire on utilise du cmc, encore plus "chimique".

  • diluer 1 cuill. s. d'amidon Rémy dans un fond d'eau tiède
  • pendant qu'on fait bouillir 100ml d'eau.
  • Mélanger les deux,
  • remettre sur le feu très bas (4 chez moi, sans dépasser 65°C)
  • et cuire encore cinq à sept minutes jusqu'à épaississement.

ça ressemble alors à de la gélatine crayeuse. J'ajoute une goutte d' H. E. de girofle. Le mélange conserve quelques semaines (plusieurs mois au frigo).

voir aussi en peintures murales les colles pour gesso et peintures